Un test de grossesse peut-il se tromper
  1. 5
  2. 4
  3. 3
  4. 2
  5. 1
(de 4.9 à 5, basée sur 24 votes)

Un test de grossesse peut-il se tromper ?

Toutes les femmes qui envisagent d’avoir un enfant voudront savoir si le résultat d’un test de grossesse à domicile et à usage individuel peut être erroné et indiquer « pas enceinte », alors que la femme est en réalité enceinte. Si la femme est en bonne santé, n’a subi aucun changement de vie important récemment et si le test provient d’un fabricant de bonne réputation, aucune erreur de résultat ne devrait alors être possible. Cependant, rien dans la vie n’est infaillible, et il existe donc toujours une marge d’erreur dans les tests de grossesse à domicile, ayant pour conséquence de donner des résultats erronnés. Que faire, si c’est le cas ?

Le kit du test en lui-même

Anomalies

Aucun fabricant ne peut garantir une infaillibilité de ses produits à 100%, et les kits de tests de grossesse à domicile ne font pas exception.

Les kits de test de grossesse à domicile peuvent être facilement endommagés pendant le transport ou le stockage. Ce sont souvent les utilisateurs eux-mêmes qui ne suivent pas correctement les instructions. Augmentation de l’humidité de l’air, baisse de la température, dommages matériels etc. Un seul de cesfacteurs peut suffire à rendre le test inutilisable. Une autre cause fréquente est que le test a dépassé sa date d’expiration. Pour obtenir les meilleures chances d’obtenir un résultat précis et fiable, suivez ces instructions simples:

  • Achetez des kits de test de grossesse à domicile uniquement dans les pharmacies (jamais dans des magasins discount ou en ligne).
  • Vérifiez la date d’expiration avant d’acheter le test.
  • Jetez tous les anciens tests que vous avez pu achetér des années auparavant et que vous auriez oubliés dans vos placards.
  • Faites attention aux conditions qu’imposent les composants du test, en ce qui concerne les fissures, les taches, et autres défauts similaires.
  • Lisez les instructions de stockage sur la notice.
  • Ne vous dirigez pas automatiquement vers les produits les moins chers ; dépensez de l’argent sur la qualité et la réputation de la marque ou du laboratoire qui a fabriqué le test.
  • Si vous souhaitez, par sécurité, obtenir un « second avis/un second résultat », achetez des tests de différents fabricants, afin de pouvoir comparer les résultats.

Ne pas lire les instructions, ou mal les lire.

Souvent, les femmes s’inquiètent tellement du résultat qu’elles ont tendance à ne même pas prendre le temps de lire les instructions avant de passer le test. Cette approche cavalière peut aboutir à un résultat faux.

Erreurs fréquentes:

  • Maintenir la bandelette réactive dans l’urine trop longtemps, ou pas assez longtemps.
  • Immerger complètement la bandelette réactive dans le récipient contentnat l’urine, ou ne mouiller que le bord de son extrémité.
  • Toucher l’indicateur avec les doigts, l’essuyer ou le frotter.
  • Agiter le test pour “accélérer” le délait de résultat, le manipuler pendant l’apparition des résultats au lieu de la poser sur une surface plane et d’attendre.
  • Utiliser le même test plusieurs fois.
  • Tourner et tenir la pointe du test vers le haut, et nons vers le bas (pour les tests à débit et numériques)
  • Ne pas respecter le délai d’attente avant qu’un résultat apparaisse. (que cela se mesure en minutes, en heures, ou plus.) Ne pas penser qu’on connaît les instructions quand ce n’est pas le cas. L’impatience est naturelle, mais peut mener à des résultats incorrects.

Afin d’obtenir les résultats les plus précis possibles de votre test de grossesse à usage individuel, il est extrêmement important de suivre les instructions du fabricant, et de ne pas s’en éloigner.

Qualité de l’urine.

La plupart des tests précisent que ce dernier doit être effectué avec l’urine du matin, en particulier durant les premières semaines suivant une éventuelle grossesse. La concentration en HCG (« hormone de grossesse », à laquelle répondent les indicateurs de test) est maximale le matin au réveil, et diminue au cours de la journée. Un test effectué dans après-midi ou en soirée donnera des résultats qui ne seront pas fiables du tout.

L’urine peut être conservée au réfrigérateur pendant 24 heures. assurez-vous que le bouchon est bien scellé sur le récipient. Après quelques heures, l’urine perd certaines des propriétés nécessaires à la détermination de la grossesse.

Un autre problème souvent rencontré est l’impureté des substances organiques contenues dans l’urine testée. Si le récipient dans lequel on a recueilli l’urine n’était pas propre ou s’il a été stocké dans un endroit poussiéreux, cela affectera également les résultats. Ne serait-ce que la présence d’eau du robinet dans le récipient peut fausser le résultat réel. Il est très important d’examiner la stérilité et la sécheresse du récipient, avant utilisation.

Ne pas manger ni boire avant de passer le test. Il affecte également le niveau de HCG dans le sang et dans l’urine.

Timing.

Même les tests les plus sensibles et fiables sont incapables de révéler la présence d’une grossesse avant 7 à 10 jours après le rapport sexuel. Pour des raisons de fiabilité, il est préférable d’attendre 1 à 3 jours après la fin du délai pour passer le test.

Les tests de débit sont généralement les plus sensibles et les plus fiables. Néanmoins, le principal indicateur de grossesse est le niveau de l’hormone HCG, indiqué pour l’emballage à 10 mUI / ml. Les tests de débit peuvent détecter une grossesse même quelques jours avant la fin des règles. Pour les autres types de tests, vous devez attendre quelques jours après le cycle de règles absent.

Caractéristiques du cycle.

Ovulation tardive.

L’ovulation se produit généralement vers le milieu du cycle menstruel. Cependant, cela peut parfois fluctuer pendant quelques jours. Si la femme a un cycle régulier, l’œuf peut quitter le follicule 1 à 3 jours plus tard que le délai normal. Pour celles dont les règles sont généralement irrégulières, l’ovulation peut parfois être tardive, et ne se produire qu’une semaine après le milieu du cycle. Dans de rares cas, l’ovulation a même lieu dès le premier jour des règles. Cependant, un retard de l’arrivéede l’ovulation de plus de 10 jours est considéré comme pathologique et indique la présence de problèmes de santé.

Si l’ovulation se produit plus tardivement que d’habitude, le test commencera à donner des résultats corrects environ 5 à 7 jours après l’absence de règles.

Retard d’implantation.

Normalement, la migration d’un ovule fécondé vers l’utérus et son attachement à la paroi de ce dernier prennent environ 7 à 10 jours. Mais parfois, en raison de nombreuses circonstances, l’ensemble du processus (migration et attachement à la paroi de l’utérus) peut prendre encore plus de temps.

Il est juste d’affirmer que ces cas sont assez rares et ne sont pas considérés comme une cause fréquente de grossesse «tardive».

Déséquilibre hormonal.

Le stress, les maladies, le climat, l’alimentation et les changements d’activité peuvent provoquer un déséquilibre hormonal. De plus, au-delà du corps d’une femme qui essaie de faire face à des hormones déchaînées et qui n’en font qu’à leur tête, les résultats du test peuvent être tout aussi erroneés:

  • Un jour, on obtien un résultat positif, un autre jour, un résultat négatif.
  • Faux positif.
  • Faux négatif.
  • Résultat non défini lorsque la deuxième ligne est à peine visible.
  • Certains tests révèlent une grossesse, d’autres non.

Problèmes de santé chroniques.

Maladies des organes internes.

Un organisme est un système unique. Si ne serait-ce qu’un seul organe ne fonctionne pas correctement, cela affectera d’autres parties du corps. Le test ne révèlera probablement pas de grossesse si une femme a des problèmes graves ou chroniques, tels que :

  • problèmes cadriaques
  • problèmes vasculaires
  • problèmes rénaux
  • problèmes avec l’hypophyse
  • problèmes des voies urinaires

Ces complications inhibent ou réduisent considérablement la production de l’hormone HCG. Des quantités accrues de protéines dans l’urine faussent également les résultats des tests à domicile et à usage individuel.

Pathologie.

Cette catégorie peut être complètement asymptomatique, c’est d’ailleurs pourquoi elle est si dangereuse. Si vous avez eu un rapport sexuel non protégé et que les tests indiquent toujours une seule ligne, vous devez absolument consulter un médecin. Si vous commencez à ressentir des douleurs vives ou intenses, si vous remarquez un écoulement atypique ou une température corporelle supérieure à 37,5° C, consultez immédiatement un médecin.

Raisons possibles:

  • grossesse extra-utérine (souvent, les tests y réagissent encore)
  • fausse-couche menacée ou manquée
  • anomalies du développement fœtal
  • problèmes liés à la formation du placenta
  • embryon mal attaché à la paroi de l’utérus

Au lieu de vous fier aux résultats d’un test de grossesse à domicile et à usage à domicile, consultez votre gynécologue. Le médecin et un test en laboratoire pour déterminer le taux d’hormones HCG vous donneront des réponses spécifiques et beaucoup plus fiables. Il est préférable de demander conseil à un expert plutôt que de s’inquiéter inutilement dans son coin, et d’essayer de poser un diagnostic soi-même.