Symptômes Grossesse
  1. 5
  2. 4
  3. 3
  4. 2
  5. 1
(de 4.9 à 5, basée sur 100 votes)

Symptômes de grossesse

1. Retard ou absence de règles.

Étonnamment, un retard ou une absence de règles ne constituent pas les signes les plus fiables de la présence d’une grossesse. Il en va de même pour les résultats d’un test de grossesse effectué à domicile, pas très fiables non plus. En réalité, pour confirmer une grossesse, une femme doit subir un test sanguin HCG, ainsi qu’un examen gynécologique. Si une femme a en général des règles régulières, on peut suspecter malgré tout la présence d’une grossesse s’il y a un retard de règles de 1 à 3 jours. Si les cycles menstruels d’une femme sont plutôt irréguliers en général, un retard de règles de 5 à 7 jours peut indiquer une éventuelle grossesse.

Un retard de règles de 10 jours ou plus en l’absence d’une grossesse indiquent une pathologie.

La durée de la gestation est calculée en semaines, à partir du premier jour du cycle précédent. Les signes de grossesse suivants n’apparaîtront pas avant la cinquième semaine.

2. Sensibilité des seins.

Les femmes enceintes remarquent souvent que leurs seins deviennent plus gros et plus lourds. Cela s’accompagne d’une douleur légère à la poitrine et d’une sensibilité des seins beaucoup plus nette.

Les aréoles du mamelon s’assombrissent de manière significative, et la peau à cet endroit devient un peu plus rugueuse. Il peut également y avoir présence de démangeaisons, un léger gonflement, ou des picotements. Les vaisseaux sanguins deviennent clairement visibles à l’œil.

Après 12 semaines, il est possible de constater la présence de colostrum, un écoulement jaunâtre qui provient des mamelons. Mais, le plus souvent, sa production commence plutôt au cours des derniers mois de la grossesse.

3. Température élevée.

Parfois, les femmes ne s’en rendent même pas compte. Dans de rares cas, les changements de température peuvent être ressentis via la présence d’une légère sensation de chaleur dans le corsps, ou de frissons. Une prise de température de routine ne montrera pas de différence notable par rapport à la norme. Pour vous assurer que vous êtes enceinte, vous devrez mesurer la température basale (TB) de votre corps. Comment procéder ?

Placez délicatement la pointe d’un thermomètre à mercure dans le rectum, le vagin ou la bouche, en faisant attention à ne pas faire de mouvements brusques. Vous devriez prendre votre température le matin, au réveil. Cette procédure devra être effectuée quelques jours avant l’ovulation, ou avant de faire un test de grossesse à domicile, et devra être répétée plusieurs jours plus tard. La TB passe en général de 36,9 à 37,4° C pendant l’ovulation ou la grossesse. Cependant, pendant l’ovulation, la température baisse au bout de 3 à 5 jours, et reste constante pendant la grossesse.

4. Nausées.

La nausée n’est pas un indicateur significatif de la présence d’une grossesse, et peut être causée par certaines odeurs, un certain type de nourriture, ou par le fait de voir quelque chose qui vous dérange ou vous est désagréable. Pas toujours, mais souvent, la nausée mène à des vomissements, et survient principalement le matin. Certaines femmes constatent la présence d’un goût étrange et persistant dans leur bouche. En règle générale, ce dernier disparaît tout seul et rien ne pourra l’atténuer, ni les bonbons à la menthe, ni les bains de bouche.

Malgré les idées reçues, les nausées matinales ne sont pas le premier symptôme de la présence d’une grossesse. Elles peuvent ne pas apparaître du tout et parfois, elles peuvent même commencer à la fin du premier trimestre.

5. Fatigue.

Les vertiges, les maux de tête légers, la fatigue et la somnolence sont des réactions naturelles à une gestation réussie. Les femmes enceintes se fatiguent plus vite, ont besoin de sommeil pendant la journée, et souffrent de faiblesse et de manque d’énergie.

Cependant, si ces symptômes sont trop affaiblissants, ils peuvent indiquer un faible taux d’hémoglobine dans le sang, susceptible de provoquer une fausse-couche. Par conséquent, si c’est le cas, consultez immédiatement votre gynécologue.

6. Problèmes de selles.

La constipation et la diarrhée sont également des signes précoces de la présence d’une grossesse. Parfois, il y a aussi présence de ballonnements.

Les mictions deviennent plus fréquentes. Même avec une petite quantité d’urine dans la vessie, une femme enceinte ressent le besoin d’aller aux toilettes. Cela se produit parce que l’utérus commence à se développer, et à faire pression sur la vessie.

7. Sensations désagréables dans le bas-ventre.

Une légère douleur sourde, une sensation de tiraillement, et des spasmes, indiquent un afflux de sang vers et dans l’utérus, ainsi que la croissance du fœtus. Les symptômes sont très similaires à ceux qui se produisent avant les règles menstruelles habituelles. Parfois, la même douleur peut être ressentie dans le bas du dos.

La présence de douleurs permanentes aiguës ou graves, accompagnées d’écoulements atypiques, sont considérées comme pathologiques.

8. Taches.

Environ 7 à 10 jours après le rapport sexuel fécondant, des taches légères peuvent apparaître. C’est un signe qui signifie que l’œuf fécondé est attaché à la paroi de l’utérus. Avec un fonctionnement normal du corps, les taches de sang n’apparaissent que pendant 1 à 2 jours, puis disparraissent.

La production de mucus cervical commence à augmenter, et ses propriétés vont changer. Une semaine ou deux après la fécondation, ce dernier devient plus épais, collant et transparent. Ensuite, le mucus acquiert progressivement une couleur blanche ou légèrement jaunâtre. Plus tard pendant la grossesse, il ressemblera à du blanc d’œuf cru.

La nature de l’écoulement peut indiquer une grossesse même avant que le test à domicile en pharmacie ne révèle un résultat positif.

9. Sautes d’humeur.

Les femmes enceintes commencent à se sentir émotives dès le début de leur grossesse. Leur humeur change, peu importe les causes externes. Elles peuvent se sentir tristes, ou au contraire, joyeuses et euphoriques. Une future mère a sans cesse envie de pleurer — cela est dû à la tristesse, à l’irritation, à la joie ou à la tendresse ressenties par celle-ci.

Le moindre petit événement a une incidence sur les tâches quotidiennes importantes. L’absence de répartie apparaît, ainsi que des pertes de mémoire, en particulier la mémoire à court terme. Les impulsions émotionnelles peuvent s’achever soudainement par un état apathique. Au cours des premières semaines de la grossesse, les réactions de la future mère aux événements les plus ordinaires changent également.

Malgré tout cela, l’image populaire de la femme hystérique et incontrôlable, prête à poignarder n’importe qui avec un couteau, est un stéréotype ridicule. Oui, les hormones des femmes enceintes changent radicalement, mais la plupart des futures mères s’en sortent très bien.

10. Altération et modification du goût.

Les changements les plus évidents sont ceux relatifs au goût. En règle générale, une femme commence à avoir envie de manger un aliment bien particulier : généralement acide, épicé, ou sucré. Souvent, les combinaisons d’aliments désirés peuvent sembler complètement absurdes et hors du commun aux yeux de son entourage !

L’appétit augmente brusquement ou, au contraire, diminue nettement. La future mère a souvent envie de manger des aliments qui ne sont pas du tout de saison (par exemple, de la pastèque en plein hiver). Certaines femmes ont envie de bière ou de cigarettes, même si elles n’ont jamais fumé ou bu d’alcool.

La sensibilité aux odeurs est un autre signe significatif. Votre parfum préféré peut vous paraître soudainement désagréable, et l’odeur de la station-service ou de la peinture fraîche vous semblera agréable. Pendant cette période, une future mère peut souvent développer de nouveaux désirs et des envies de s’essayer à des choses nouvelles, qu’il s’agisse de musique, de livres, de films, ou de loisirs.

11. Changements de l’aspect de la peau.

De nombreux changements cutanés n’apparaissent pas dès les premiers moments de la grossesse, mais ils se produisent relativement tôt, malgré tout. En général, on constate deux changements principaux :

  • on ressent une sensation de peau grasse, on développe de l’acné, des boutons, et nos pores s’élargissent.
  • au contraire, on peut ressentir une sécheresse, une sensibilité accrue, une desquamation, ou des démangeaisons cutanées.

Les problèmes peuvent persister jusqu’aux derniers mois de la gestation, ou bien, au contraire, ils peuvent disparaître rapidement, rendant la peau encore plus belle qu’elle ne l’avait jamais été auparavant.

Parfois, la grossesse affecte également l’aspect des cheveux et des ongles. Pour certaines femmes, ces derniers deviennent plus fragiles : les ongles et les cheveux deviennent cassants. Pour d’autres femmes, c’est l’inverse qui se produit : leurs cheveux deviennent plus doux, plus brillants, et leurs ongles, plus forts.